Skip to content

Catégorie : Insights

Insight #108

René MAGRITTE – Souvenir de voyage, 1963 – Huile sur toile, 81 x 100 cm

 

“Il y a des silences aussi murmurants que du bruit.”

“There were silences as murmurous as sound.”

― F. Scott Fitzgerald 

 

Leave a Comment

Tous au musée !

Bahman MOHASSES – Minotauro Seduto, 1972 – Bronze, 12cm

 

En ligne avec ce qui a été observé récemment par la Drexel University, une étude antérieure menée par la California Academy of Sciences tend à démontrer l’impact d’une visite au musée, au-delà d’un éventuel effet pédagogique : contexte relaxant, le musée procure un effet réparateur des effets stressants du quotidien.

Parallèlement, une étude menée auprès de plus de 50,000 personnes par Koenraad Cuypers, du département de santé publique à la Norwegian University of Science and Technology montre que plus l’on participe à des activités de type culturel – que ce soit de façon active ou passive – plus l’on qualifie son état de santé de bon ou très bon et moins l’on se trouve stressé ou anxieux.

Enfin, une étude menée par la London School of Economics montre également que visiter un musée a un effet positif sur le bonheur et la santé… autant que le sport. 

Alors, quel musée ou quelle exposition allez-vous mettre à votre programme cette semaine ?

 

Source : Time.com, onlinelibrary.wiley.com, happymuseumproject.org

 

Leave a Comment

Insight #107

Egon SCHIELE – Portrait d’Eva Freund, c. 1910 – Aquarelle et crayon noir sur papier, 20.3 x 30.2cm

 

“On comprend quand on aime, et on devrait toujours aimer quand on comprend.”

“We understand when we love, and we should always love when we understand.”

― Arthur Roessler, Egon Schiele en prison

 

Leave a Comment

Insight #106

Salvador DALI – Jeune femme dans un paysage, 1959 – Huile sur toile, 35.2 x 51.8 cm

 

“As-tu la patience d’attendre que la vase retombe
Et que l’eau devienne claire?
Es-tu capable de rester inerte
Jusqu’à ce que le mouvement juste se fasse de lui-même?”

“Do you have the patience to wait
Till your mud settles and the water is clear?
Can you remain unmoving
Till the right action arises by itself?

― Lao-Tseu

 

Leave a Comment

Miracle Morning

SANYU – Nu endormi, années 1950 – Huile sur toile, 50 x 100 cm

 

La vie nous propose des challenges. A nous de les embrasser et d’en faire des opportunités. C’est ce qu’a fait Hal Elrod qui, décrété hémiplégique à 20 ans par le corps médical suite à un accident de voiture, a non seulement recouvré l’usage de ses jambes mais a trouvé sa voie dans le développement personnel et en devenant auteur à succès.

L’un de ses ouvrages (« Miracle Morning« ) décrit une méthode prônant un réveil matinal tôt, très tôt, pour commencer la journée en focalisant toute notre énergie sur nos objectifs de vie. Cette méthode, adulée par les uns, critiquée par les autres qui y voient le symbole d’une société capitaliste envahissant notre temps de repos, a la mérite d’être simple et de reposer sur six piliers appelés SAVERS. Dix minutes ou une seule pour chaque pilier… pour celles et ceux qui n’ont pas la possibilité d’amputer leur temps de sommeil : 

  • S (Silence) : commencer par une courte séance de méditation pour un démarrage en pleine conscience.
  • A (Affirmation) : exprimer les objectifs que l’on s’est fixés, qui l’on veut être, ce que l’on veut réaliser et en quoi ces objectifs nous permettent de nous centrer, de nous aligner, de nous réaliser.
  • V (Visualisation) : plutôt que de se focaliser sur un passé décevant, ou des échecs mal vécus et donc de porter un regard critique non constructif sur ce qu’il y a derrière nous, la visualisation – forme d’auto-hypnose positive – permet de se concentrer sur ce que l’on souhaite vivre.
  • E (Exercice) : pratiquer une activité sportive, réveiller son métabolisme, entrer en mouvement. Passer de la pensée à l’action.
  • R (Read) : lire quelques pages d’un ouvrage de développement personnel et bénéficier ainsi de l’expérience des autres.
  • S (Scribe): écrire ses idées et réflexions, documenter ses progrès comme les leçons, expériences, opportunités.

Si Miracle Morning n’est sans doute pas la solution miracle, il en reste pas moins une source d’inspiration.

 

Leave a Comment

Insight #105

Takashi Murakami, insight, coaching, lightness
Takashi MURAKAMI – Blue Milk, 1998 – Acrylique sur toile de lin montée sur panneau, 50 x 65 cm

 

“Son drame n’était pas le drame de la pesanteur, mais de la légèreté. Ce qui s’était abattu sur elle, ce n’était pas un fardeau, mais l’insoutenable légèreté de l’être.

“Her drama was a drama not of heaviness but of lightness. What fell to her lot was not the burden but the unbearable lightness of being.”

― Milan Kundera

 

Leave a Comment

Comment mesurer la créativité ?

Salvador Dali, créativité, coaching, creativite
Salvador DALI – Le cabinet anthropomorphique, 1973 – Bronze, édition de 330, 30.9 x 59.5 x 22.5 cm

 

« Comment serait le monde si les humains avaient une queue ? » C’est en posant cette question que la psychologue Marjorie Taylor de l’Université d’Oregon mesure la créativité auprès des enfants. Tout en reconnaissant les limites de cette approche, surtout compte tenu de ce que l’on met derrière le concept de créativité.

De fait, la créativité recouvre un large spectre de compétences et il n’y a guère de consensus quant à sa définition. C’est ce que montrent les recherches d’une équipe de la KUL publiées en 2017. Celles-ci mettent l’accent sur le fait que la façon de mesurer la créativité dépend de ce que l’on entend par créativité. C’est logique mais cette situation présente le défaut intrinsèque qu’une même personne sera évaluée différemment selon les observateurs, sans compter la question d’une créativité « généraliste » ou liée à un domaine spécifique. Et pourtant, on la mesure et remesure. On observe même que la pratique de la méditation la développe.

L’absence de consensus, la faiblesse des outils psychométriques, l’impact du contexte lors de la mesure mais aussi le danger que représente une extrapolation des résultats à une population plus large sont tous des facteurs qui eux-mêmes nécessiteront précisément de la créativité de la part des chercheurs s’ils souhaitent une avancée significative dans la mesure de la créativité. A fortiori dans un monde où celle-ci sera un des critères les plus déterminants dans la différenciation entre l’être humain et les robots. 

Si la créativité implique la production de quelque chose qui est à la fois nouveau et adéquat pour un objectif ou un usage particulier, en d’autres termes si c’est la capacité d’un individu à adopter un comportement à la fois utile et différent, alors la question devient comment évaluer la nouveauté et l’utilité ? Ou bien, plus simplement, comment aborder la créativité, la valoriser, l’encourager… sans la mesurer ?

 

Source: artsy.net, degruyter.com

 

Leave a Comment

Insight #104

insight, coaching, mastery
Janangoo Butcher Cherel – Bush Food, 2003 – Polymère synthétique sur lin, 153 x 180 cm

 

“Nous aimons les formes imparfaites dans la nature comme dans les oeuvres d’art, à le recherche d’une erreur intentionnelle, comme un signe de la clé d’or et de la sincérité que l’on trouve dans la virtuosité.

“We love the imperfect shapes in nature and in the works of art, look for an intentional error as a sign of the golden key and sincerity found in true mastery.”

― Dejan Stojanovic

 

Leave a Comment

How beauty feels? Listen to a professional designer

insight, coaching, rené magritte, how beauty feels
René MAGRITTE – L’empire de la réflexion, 1947 – Gouache sur papier, 36.8 x 46cm

 

How do we tell that something is beautiful?

Do we think beauty, or do we feel it?

Is it possible to separate intrinsic and extrinsic beauty?

And, you, how do you feel beauty?

In this video, designer Richard Seymour explains why he stopped using words like « function », pursuing now the emotional functionality of things, reminding us that we see things not as they are but as we are.

 

 

Leave a Comment