Passer au contenu

Étiquette : coaching

From Admiration to Incarnation

Magritte, coaching, admiration
René MAGRITTE – L’étoile du matin, 1938 – Huile sur toile, 50 x 61 cm

 
When it’s not about pride

Often attributed to the hubris of the ancient Greeks or to the sin of pride as Christianity calls it, the self-promotion of our own assets is discouraged in many Western and Eastern societies, while humility is highly praised. Rightly or wrongly, the result is that from earliest childhood, ignorance – or even non-recognition or denial – of one’s own qualities is reinforced, with the corollary of a lack of self-confidence and a difficulty blossoming. We are so used to looking up that we forget to look at ourselves – selfies aside – and as a result, we miss out on realizing just how beautifully and perfectly imperfect we are.

So, in a world where competitiveness is a reality and is constantly increasing, identifying one’s strengths, talents or positive differentiators stimulates self-confidence. It also helps to find or regain a rightful place in the social setting, a space where one can evolve and feel sufficiently at ease to have an equal exchange with peers.

A self-coaching tool

Put another way, the question is about how to build a sustainable balance between excessive pride which doesn’t support fruitful exchanges and self-depreciation which is an obstacle to growth. There are a number of techniques that can be used to boost self-esteem. The « Role Model » is one of them, suitable to all ages, genders, social levels and cultures.

First of all, identify two or three people YOU particularly admire. Here, by « people » I mean any real or imaginary individual, known personally or through any kind of media, admired for their acts, their impact, their attitude or their values. This could be your grandmother who is a war survivor, your godfather who achieved a brilliant career, a teacher who traveled the world, a politician who fearlessly faced his own party, a revolutionary artist from the Middle-Ages, or even a cartoon hero or a character from a sci-fi novel who protected their planet.

Maybe you will need to think back to when you were adolescents or children, at an age when your dreams were still vivid.

Actually, it doesn’t matter so much who those idols are, so long as you have sincere thoughts such as « If only I could be or act like X ». What’s more, it doesn’t matter whether the reasons for this admiration match with reality or not. It matters even less if others share the same opinion or not. What counts here is that you are able to verbalize the reasons or rather the components of your deep admiration and pinpoint the underlying values, strengths and talents. What makes these heroes so appreciated? What inspires you? What is behind these acts or behaviors that makes them so admirable for you?

In fact, starting from the principle that we can only appreciate what we have already experienced and in contrast to the externalizing conversations used in psychotherapy to help patients dissociate themselves from their problems, this is an internalizing technique, aimed at allowing you to realize the treasures you have inside of you, especially if these treasures are ignored or unused.

From observation to ownership

Once you have identified the ‘components’ of admiration (e.g. courage, creativity, resilience, kindness etc.) divide them into two categories: those you possess, even if only in part, and those you believe you don’t possess. In the most extreme cases – if you feel you have none of these qualities – just make a ranking. In this way, you will bring in a gradation in your own judgment.

The next step is to find both what to capitalize on and what to develop, as the key is to remember that what we admire in others is often already in us without being aware of it. Then a double dynamic develops.

By working on the characteristics already possessed, illustrate them using as many concrete examples as possible, recent and less recent. List actions, highlight experiences where you successfully expressed these values. You need to realize and feel that you are not starting from scratch, that you already have a base to draw from, a base for growth. This will be the stage where the foundations of improved self-esteem are built or strengthened.

Then, in the range of attributes you consider not to possess, choose those that are most desirable to attain or develop…while keeping in mind that an envied characteristic may hide a latent need. To admire someone for his or her sporting victories can express a deep respect for strength of character or express the need for recognition…and therefore love. Listen to yourself and possibly detect the wisest doors to open. The aim is to open the field of possibilities.

From ownership to action

Finally comes the stage of generating ideas as to the different ways in which these dreamt characteristics could be experienced, or how these strengths could be developed. How can you express these characteristics, how could you behave more like your role model? However seemingly insignificant or ambitious the acts, attitudes or rituals, it doesn’t matter. Start small, very small. Progress step by step. What could you put in place? What could you stop doing? What can you do differently? What can you do instead? How can you slowly incarnate your role model?

The action plan to develop is then very simple: choose the first of these actions to implement in your daily life, then a second, a third and so on according to a program that induces a positive spiral and moves from admiration to incarnation. And keep momentum.

The objective of the exercise described here is first the revelation, and second the appropriation of your desired values. What is sought is the embodiment of personality traits as a simple stage of your development without being an end in itself because the development of your personality necessarily passes through the acceptance and appreciation of your own uniqueness.

So, who are your role models?

 

“There is an innocence in admiration: it occurs in one who has not yet realized that they might one day be admired.”

Friedrich Nietzsche

 

Laisser un Commentaire

Insight #120

marc quinn, world, coaching, career
Marc QUINN – (Red) Eclipse, 2018 – Huile sur toile, diamètre : 199 cm

 

“Bien sûr qu’il y a des mondes. Des millions de mondes ! Chaque étoile que vous voyez a ses propres mondes, et la plupart d’entre eux vous sont invisibles.”

“Of course there are worlds. Millions of them! Every star you see has worlds, and most of those you don’t see.”

― Isaac Assimov

 

Laisser un Commentaire

Insight #117

Pascale Marthine Thayou, insight, coaching, joie, joy
Pascale Marthine THAYOU – Cameroonian Charcoal U, 2013 – Mixed media sur bois, 133 x 255 cm

 

“Il n’y a pas un seul brin d’herbe, il n’y a pas de couleur dans ce monde qui ne soit destinée à nous faire nous réjouir.”

“There is not one blade of grass, there is no colour in this world that is not intended to make us rejoice.”

― John Calvin

 

Laisser un Commentaire

Supervision

Pour le coach professionnel, la supervision est une nécessité absolue, soulignée par tous les codes de déontologie des associations professionnelles.

Qu’est-ce que la supervision ?

L’International Coaching Federation (ICF) la définit comme l’interaction qui se produit quand un coach rapporte périodiquement ses expériences de coaching auprès d’un superviseur afin d’engager un dialogue réflexif et un apprentissage collaboratif pour son développement et son bénéfice, ainsi que celui de ses clients.

L’objet de la supervision est d’identifier les obstacles rencontrés par le coach, personnels ou professionnels, puis de les détruire ou de les contourner par un regard intrapsychiqueinterindividuel et systémique. Ceci permet au coach de professionnaliser sa pratique d’accompagnant en développant tant son savoir-être que son savoir-faire.

Le métier de superviseur requiert une formation spécifique labellisée ESQA (European Supervision Quality Award).

Quelle est la différence entre supervision et « coaching de coach » ?

Si le coaching part d’une demande transformée en objectifs et indicateurs de réussite, traités dans un cadre temporel limité, la supervision participe à la poursuite de l’apprentissage continu du coach, par une approche combinant les dimensions didactique, déontologique et éthique mais aussi le partage d’expérience. Le savoir sur le coaching est partagé par le superviseur et le supervisé qui sont en parité. Tous deux métacommuniquent sur le reflet systémique (ou « processus parallèle »). La supervision participe ainsi bel et bien à l’épanouissement du coach ainsi qu’à l’amélioration de son professionnalisme.

Nous organisons des séances de supervision individuelle à Bruxelles (ou via Skype) ainsi que des séances de supervision en groupe à Liège.

Pour organiser vos séances de supervision, contactez-nous au +32.472.67.02.68, remplissez le formulaire ci-dessous ou envoyez-nous un email à l’adresse : cedric@insightandcoaching.com

 

    Votre nom / Your name*

    Votre email / Your email*

    Sujet / Subject

    Message

    *champs obligatoires / mandatory fields

    Commentaires désactivés

    Stress & Burn-out

    [For the English text, click here]

    Nous vivons dans une société qui place la réussite professionnelle parmi les valeurs les plus importantes. Une société qui prône pourtant l’épanouissement personnel autant que l’équilibre entre les vies privée et professionnelle.

    Souvent nous avons été conditionnés par une éducation nous poussant à donner le meilleur de nous mêmes et nous nous retrouvons face à des collègues ou des clients demandant toujours plus, plus vite et témoignant souvent peu de reconnaissance.

    Face au stress, face au stress chronique dans un monde en pleine mouvance et toujours plus complexe, la souffrance au travail est grande et il est facile de se retrouver démuni, perdu, écartelé entre ces tensions, avec le risque de vivre ce syndrome que l’on appelle burn-out  : une baisse d’énergie, un épuisement émotionnel, des troubles du sommeil et une perte de sens pouvant aller jusqu’à la perte d’estime de soi. Sans compter ses effets sur la santé, y compris les troubles cognitifs.

    Dans le contexte anxiogène de la crise due à la Covid-19, il est pour beaucoup encore plus difficile qu’auparavant de gérer son stress.

    Il n’est jamais trop tôt ou trop tard pour apprendre à dire non, à  gérer vos émotions, à vous prémunir du burn-out ou vous reconstruire après un burn-out. Notamment à l’aide de l’hypnose clinique.

    Vous faire accompagner par un professionnel et selon votre situation, ce peut être:

    • Retrouver calme et sérénité
    • Apprendre à connaître vos propres signaux d’alarme, à reconnaître ce qui se passe en vous.
    • Découvrir vos drivers et apprendre à les gérer
    • Savoir détecter quand votre organisme entre en phase de résistance et quand l’épuisement vous guette.
    • Apprendre à vous protéger, à protéger vos ressources, à mettre des barrières, à dire « stop »
    • Accepter plutôt que culpabiliser, comprendre que le burn-out n’est pas une fatalité, entamer le changement et vous redresser
    • Réaliser que la reconstruction est possible.
    • Repenser son rapport au travail.
    • Préparer son retour au travail ou définir une nouvelle trajectoire

     

    Depuis janvier 2019, l’agence fédérale Fedris a démarré un projet pilote pour les secteurs bancaire et hospitalier. Celui-ci consiste en un trajet d’accompagnement de travailleurs menacés ou atteints à un stade précoce par un burn-out à la suite d’un risque psychosocial en relation avec le travail. Pour ces personnes en souffrance au travail, qui multiplient de courts arrêts de travail ou en arrêt de travail depuis moins de 2 mois, ce trajet est entièrement pris en charge financièrement par Fedris.

    Pour davantage d’informations, cliquer ici.

    Sachez également que votre assurance soins de santé rembourse en grande partie le traitement des problèmes liés à l’anxiété s’il se fait avec un psychologue clinicien conventionné. Parlez-en à votre médecin traitant. Celui-ci pourra compléter une prescription de renvoi vous donnant accès à ce remboursement.

     

    Et maintenant ?

    Vous pouvez nous contacter dès aujourd’hui en nous appelant au +32.472.67.02.68, en remplissant le formulaire ci-dessous ou en envoyant un email à l’adresse suivante : cedric@insightandcoaching.com

      Votre nom / Your name*

      Votre email / Your email*

      Sujet / Subject

      Message

      *champs obligatoires / mandatory fields

      Commentaires désactivés

      Comment définir sa mission personnelle ?

      insight, coaching, mission, carrière
      Keith HARING – Untitled, 1987 – Acrylique sur toile, 100 x 100 cm

       

      Que ce soit les générations X ou Y à l’approche de la quarantaine ou à un tournant professionnel ou, plus tôt, la génération Z se distanciant du mode traditionnel de carrière prédéfinie, nombreux sont ceux qui à un moment de leur vie font face à une crise de sens, à un besoin profond d’aligner leur existence avec une forme de contribution dépassant la sphère de leur individualité.

      Aborder et gérer cette situation passe par la définition de sa mission.

      La consultante Kaitlin Zhang, spécialiste du personal branding, suggère une approche reposant sur les réponses à 7 questions que chacun peut se poser pour définir sa propre mission :

      1. Quel est pour vous un problème majeur dans ce monde ?

      2. Qu’avez-vous l’intention de réparer ?

      3. Pourquoi faites-vous ce que vous faites ? Et pourquoi cela ? Et pourquoi cela ? …voire « pour quoi ? »

      4. Qu’est-ce qui, dans votre expérience passée, vous passionne à ce sujet ?

      5. A quoi ressemblerait la meilleure version de vous-même ?

      6. En quoi êtes-vous différent des autres personnes qui font des choses similaires ?

      7. Votre mission est-elle suffisamment spécifique pour la différencier de celle des autres ?

      Que ce soit en complément ou en parallèle de la définition de votre ikigai, ce type de réflexion participe à une meilleure connaissance de soi ainsi qu’à un épanouissement professionnel.

      Alors, quelle est votre mission personnelle ?

        

      Source : inc.com, kaitlinzhang.com

        

      Laisser un Commentaire

       

       

      Commentaires désactivés

      Les quadrants d’Ofman

      quadrants d'ofman, insight, coaching, qualités
      Vilhelm HAMMERSHOI – Portes blanches, Strandgade 30, 1900 – Huile sur toile, 39.5 by 42.5 cm

       

      Daniel Ofman a développé une méthode simple nous permettant d’explorer nos qualités fondamentales mais aussi nos challenges intrinsèques. Cette méthode nous permet d’éviter ce qu’il nomme nos pièges et allergies.

      Selon Ofman, nous sommes tous nés avec un certain nombre de qualités fondamentales telles que la détermination, la flexibilité ou encore la bonne humeur.

      Par exemple, supposons que la détermination soit votre qualité fondamentale. Il se peut que dans certains circonstances cette même qualité s’exprime de façon particulièrement forte, voire excessive. La détermination devient alors de l’insistance. En d’autres termes, mal dosée, votre force devient aussi votre faiblesse. Votre piège.

      A l’opposé de votre force, se trouve votre challenge. Ce challenge est la qualité qui complète bien votre qualité fondamentale et qui, développée, vous rendra plus complet.

      Dans l’exemple où votre qualité fondamentale est la détermination, votre challenge pourrait être la patience.

      Cependant, une expression excessive de ce challenge risque de susciter en vous une allergie, car elle serait l’exact contraire de votre qualité fondamentale. Dans notre exemple, un excès de patience pourrait être la passivité, l’opposé-même de la détermination.

      Ainsi, la connaissance de nos forces peut nous faire comprendre ce qui nous exaspère. De la même façon, observer nos allergies peut nous faire découvrir nos forces. En ce sens, il est donc possible d’apprendre des personnes auxquelles vous êtes allergiques car ces personnes ont ce quelque chose de trop qu’il vous manque.

      Capture d’écran (vidéo www.youtube.com/watch?v=QcYQUGqiLvs)

       

      Il y a donc bien une forme de logique dans notre monde intérieur. La chose la plus importante que nous raconte le quadrant d’Ofman c’est qu’il s’agit de trouver l’équilibre entre notre qualité fondamentale et notre challenge. Trouver un équilibre signifie que l’on peut être déterminé d’une manière patiente ou patient d’une manière déterminée. C’est passer du ou au et.

      Capture d’écran (vidéo www.youtube.com/watch?v=QcYQUGqiLvs)

       

      Tant que vous avez une tendance à confondre votre challenge avec votre allergie, ce challenge restera inaccessible. Explorez donc comment fonctionne votre monde intérieur et faites votre propre quadrant d’Ofman.

      Avez-vous envie d’aller plus loin dans votre exploration ? Découvrez le concept des drivers dérivé de l’Analyse transactionnelle (AT) en cliquant ici.

       

      For the English version of the video made by Daniel Ofman, click here.

       

      1 Commentaire

      Articles

      Here is a list of articles written by Cedric Lefebvre and published in International Coaching News (iCN) magazine and International Coach Federation (ICF) blog.

      From admiration to incarnation

       

      Getting help from Klimt and Picasso

       

      Are you playing to your strengths?

       

      Draw a tree… but not a pine tree

      International Coaching News

       

      Before I die…

       

      From Balance to Integration, the Role of the Coach

      International Coaching News

       

      Commentaires désactivés