Skip to content

Catégorie : Articles

Comment augmenter votre agilité émotionnelle?

insight, coaching, agilité émotionnelle, Alexei Mikhailovich GRITSAI
Alexei Mikhailovich GRITSAI – Evening in the birch grove, 1989-1994 – Huile sur papier maroufllé sur carton, 64.5 x 90.5 cm

 

Des études montrent que l’intelligence émotionnelle (c’est-à-dire la capacité de comprendre vos émotions – et celles des autres – pour guider votre réflexion et votre comportement) et l’agilité expliquent 58% de la performance des leaders. Ces études montrent également que 90% des personnes les plus performantes ont une intelligence émotionnelle particulièrement élevée.

Alors, comment augmenter votre agilité émotionnelle ?

Christine Comaford propose un processus en 7 étapes :

  1. Lâchez prise et élargissez le champ des possibles.
  2. Intensifiez le rapport avec vous-même, construisez des « muscles mentaux » et apaisez votre esprit.
  3. Trouvez, donnez du sens et choisissez l’histoire que vous voulez raconter.
  4. Ancrez le résultat souhaité et rendez le succès inévitable pour vous-même ainsi que pour les autres.
  5. Engagez-vous, participez, intensifiez vos relations avec les autres : vous apporterez ainsi l’agilité émotionnelle à votre tribu.
  6. Développez cette agilité tribale afin de maintenir le changement.
  7. Étendez ce pouvoir tribal : votre tribu surmontera n’importe quel obstacle, prospérera grâce à la rétroaction et redéfinira ce qu’il y a de mieux pour elle.

 

Source: Forbes.com

 

Leave a Comment

 

ICF Coaching Week

 

International Coaching Week 2018

 

International Coaching Week is a global celebration and an opportunity to experience professional coaching. During this weeklong celebration, International Coach Federation (ICF) encourage individuals and organizations all over the world to understand and explore, and to test and discover the possibilities that coaching provides.

From 14th to 18th May, ICF coaches from around the world celebrate their profession with special events and offers. This year Insight & Coaching offer free coaching sessions, in person or online!

 


Brussels (Woluwé-St-Lambert)
Discover what professional coaching is with Cedric Lefebvre.

Five of you will receive a first coaching session of one hour, in person or online, free of charge. Find out how to better manage your stress, harmonise your private and professional lives, strengthen your self confidence or drive a desired career change with an Executive & Career Coach.

+32.472 67 02 68
cedric@insightandcoaching.com
 

 
Brussels (Ixelles​)
​Experience the power of somatic coaching with Samira Blanjean.
This is a unique and innovative method created by a French coach and former dancer: Josette Lépine. It is all about coaching of movement. Following a very clear process, this type of coaching uses your body in motion, your intuition and the corporal expression of you emotions and feelings. This method allows you to go further and faster thanks to the integration of the body with the mind, aiming at a change in total harmony.


The first 3 persons who contact Samira Blanjean will receive a free Somatic Coaching Session of one hour. Mention the code ICW 2018 to benefit from this offer.

+32.478.66.47.21
s_blanjean@boostyourpotential.be

 

Louvain (Heverlee) 
If you feel overwhelmed, wish there were 36 hours in a day, have trouble defining your priorities, don’t know where to start, regularly put off some tasks essential to the success of your business or spend money and valuable time into projects that do not deliver the results you need, then a coaching program will help you stay focused on what truly matters and get results.

Contact Gaëtane Lenain before 25th May to book your free business coaching session. You will receive 10 questions to define a short-term action plan aligned with your vision. Stay focused on what matters!

+32.494.42.70.10
gaetane@glcoaching.be

 

 

For more information, send an email to info@insightandcoaching.com or fill in the form below.

Votre nom / Your name*

Votre email / Your email*

Sujet / Subject

Message

*champs obligatoires / mandatory fields

 

ICF

 

 

Leave a Comment

Tous au musée !

Bahman MOHASSES – Minotauro Seduto, 1972 – Bronze, 12cm

 

En ligne avec ce qui a été observé récemment par la Drexel University, une étude antérieure menée par la California Academy of Sciences tend à démontrer l’impact d’une visite au musée, au-delà d’un éventuel effet pédagogique : contexte relaxant, le musée procure un effet réparateur des effets stressants du quotidien.

Parallèlement, une étude menée auprès de plus de 50,000 personnes par Koenraad Cuypers, du département de santé publique à la Norwegian University of Science and Technology montre que plus l’on participe à des activités de type culturel – que ce soit de façon active ou passive – plus l’on qualifie son état de santé de bon ou très bon et moins l’on se trouve stressé ou anxieux.

Enfin, une étude menée par la London School of Economics montre également que visiter un musée a un effet positif sur le bonheur et la santé… autant que le sport. 

Alors, quel musée ou quelle exposition allez-vous mettre à votre programme cette semaine ?

 

Source : Time.com, onlinelibrary.wiley.com, happymuseumproject.org

 

Leave a Comment

Optimisez votre recherche d’emploi

insight, coaching, career, emploi, steve wheeler
Steve WHEELER – Panel of Joy, c. 1945 – Tempera et encre sur papier monté sur carton, 37.5 x 42 cm

 

Optimisez votre recherche d’emploi, nous ne le répéterons jamais assez. Voici 8 piliers pour vous soutenir.

  1. Réseau – En effet, 80% des emplois disponibles ne sont pas communiqués publiquement. Ouvrez les yeux, « réseautez », parlez, soyez ouvert, parlez autour de vous.
  2. Orthographe – Vérifiez la qualité du correcteur de votre ordinateur car les fautes de frappes sont disqualifiantes.
  3. Adaptation – Vos candidatures doivent être faites sur mesure pour les emplois que vous visez. Travaillez au cas par cas.
  4. Ponctualité – Soyez à l’heure aux interviews. Considérez le fait d’arriver à temps comme une façon de démontrer votre capacité à gérer un projet.
  5. Salaire – Soyez préparé à parler argent dès le premier entretien. Ceci facilitera d’éventuelles négociations.
  6. Savoir – Vous vous connaissez, alors connaissez l’entreprise dans laquelle vous voulez entrer. Montrer votre intérêt pour celle-ci.
  7. Honnêteté – Il est parfois tentant d’embellir la réalité. Ne sous-estimez pas l’étendue du réseau de vos interlocuteurs. La vérité pourrait faire surface et vous mettre hors-jeu sur le champ.
  8. Suivi – Plus que de la politesse, sans tomber dans le harcèlement. Démontrez votre envie d’obtenir cet emploi, et démarquez-vous des 37% de candidats qui ne le font pas.

 

Source: Forbes.com

 

Leave a Comment

Miracle Morning

SANYU – Nu endormi, années 1950 – Huile sur toile, 50 x 100 cm

 

La vie nous propose des challenges. A nous de les embrasser et d’en faire des opportunités. C’est ce qu’a fait Hal Elrod qui, décrété hémiplégique à 20 ans par le corps médical suite à un accident de voiture, a non seulement recouvré l’usage de ses jambes mais a trouvé sa voie dans le développement personnel et en devenant auteur à succès.

L’un de ses ouvrages (« Miracle Morning« ) décrit une méthode prônant un réveil matinal tôt, très tôt, pour commencer la journée en focalisant toute notre énergie sur nos objectifs de vie. Cette méthode, adulée par les uns, critiquée par les autres qui y voient le symbole d’une société capitaliste envahissant notre temps de repos, a la mérite d’être simple et de reposer sur six piliers appelés SAVERS. Dix minutes ou une seule pour chaque pilier… pour celles et ceux qui n’ont pas la possibilité d’amputer leur temps de sommeil : 

  • S (Silence) : commencer par une courte séance de méditation pour un démarrage en pleine conscience.
  • A (Affirmation) : exprimer les objectifs que l’on s’est fixés, qui l’on veut être, ce que l’on veut réaliser et en quoi ces objectifs nous permettent de nous centrer, de nous aligner, de nous réaliser.
  • V (Visualisation) : plutôt que de se focaliser sur un passé décevant, ou des échecs mal vécus et donc de porter un regard critique non constructif sur ce qu’il y a derrière nous, la visualisation – forme d’auto-hypnose positive – permet de se concentrer sur ce que l’on souhaite vivre.
  • E (Exercice) : pratiquer une activité sportive, réveiller son métabolisme, entrer en mouvement. Passer de la pensée à l’action.
  • R (Read) : lire quelques pages d’un ouvrage de développement personnel et bénéficier ainsi de l’expérience des autres.
  • S (Scribe): écrire ses idées et réflexions, documenter ses progrès comme les leçons, expériences, opportunités.

Si Miracle Morning n’est sans doute pas la solution miracle, il en reste pas moins une source d’inspiration.

 

Leave a Comment

Comment mesurer la créativité ?

Salvador Dali, créativité, coaching, creativite
Salvador DALI – Le cabinet anthropomorphique, 1973 – Bronze, édition de 330, 30.9 x 59.5 x 22.5 cm

 

« Comment serait le monde si les humains avaient une queue ? » C’est en posant cette question que la psychologue Marjorie Taylor de l’Université d’Oregon mesure la créativité auprès des enfants. Tout en reconnaissant les limites de cette approche, surtout compte tenu de ce que l’on met derrière le concept de créativité.

De fait, la créativité recouvre un large spectre de compétences et il n’y a guère de consensus quant à sa définition. C’est ce que montrent les recherches d’une équipe de la KUL publiées en 2017. Celles-ci mettent l’accent sur le fait que la façon de mesurer la créativité dépend de ce que l’on entend par créativité. C’est logique mais cette situation présente le défaut intrinsèque qu’une même personne sera évaluée différemment selon les observateurs, sans compter la question d’une créativité « généraliste » ou liée à un domaine spécifique. Et pourtant, on la mesure et remesure. On observe même que la pratique de la méditation la développe.

L’absence de consensus, la faiblesse des outils psychométriques, l’impact du contexte lors de la mesure mais aussi le danger que représente une extrapolation des résultats à une population plus large sont tous des facteurs qui eux-mêmes nécessiteront précisément de la créativité de la part des chercheurs s’ils souhaitent une avancée significative dans la mesure de la créativité. A fortiori dans un monde où celle-ci sera un des critères les plus déterminants dans la différenciation entre l’être humain et les robots. 

Si la créativité implique la production de quelque chose qui est à la fois nouveau et adéquat pour un objectif ou un usage particulier, en d’autres termes si c’est la capacité d’un individu à adopter un comportement à la fois utile et différent, alors la question devient comment évaluer la nouveauté et l’utilité ? Ou bien, plus simplement, comment aborder la créativité, la valoriser, l’encourager… sans la mesurer ?

 

Source: artsy.net, degruyter.com

 

Leave a Comment

How beauty feels? Listen to a professional designer

insight, coaching, rené magritte, how beauty feels
René MAGRITTE – L’empire de la réflexion, 1947 – Gouache sur papier, 36.8 x 46cm

 

How do we tell that something is beautiful?

Do we think beauty, or do we feel it?

Is it possible to separate intrinsic and extrinsic beauty?

And, you, how do you feel beauty?

In this video, designer Richard Seymour explains why he stopped using words like « function », pursuing now the emotional functionality of things, reminding us that we see things not as they are but as we are.

 

 

Leave a Comment

Does figurative or abstract art make hospital patients feel better?

gerard garouste, career coaching, hospital
Gérard GAROUSTE – Le chevalier, 1996-98 -Huile sur toile, 129 x 97 cm

 

Two researchers from the Technical Faculty of IT and Design of Aalborg University in Denmark have challenged the preference for figurative art in hospitals. They found that, despite what was frequently thought, abstract art also has positive effects on wellbeing, and inspires meaningful personal contemplation.

As outlined by those researchers in their scientific paper: « Within the evidence-based design discourse, and deriving particularly from the theory of emotional congruence, abstract art has been indicated as unsuitable for hospitals. As patients may often experience unfamiliarity, vulnerability, stress, unpredictability and uneasiness in hospitals, these negative factors in terms of patients’ well-being are predicted to be detrimentally reinforced by abstract art, but alleviated by particular forms of figurative art. The present paper focuses particularly on this question of the suitability of abstract art in Danish hospital settings and presents findings from two experimental case studies on 98 patients’ well-being in relation to their experience and use of visual art during hospitalization.

The case studies employed a mixed-method approach, including interviews and observations informed by thermal video recording, surveys and psychophysiological experiments.

Six experiential domains are employed to understand the notion of experience of ‘well-being’: Space, Time, Inter-subjectivity, Body, Mood and Personal identity.

The hypothesis that the ambiguity of abstract art leads to stressful effects is not confirmed by the study’s findings. The studies are developed to qualify current guidelines for the application of art, which emphasize a dichotomy between figurative and abstract art. While confirming the positive effects of figurative art, the studies indicate that the ambiguity of meaning in abstract compositions can also facilitate patients’ memories, thoughts and feelings, addressed as experiential domains of well-being. »

With other words, Art is Art and will always have its place amongst us. Also in hospitals.

 

Source: artsy.net, vbn.aau.dkµ

 

Leave a Comment

Stress & burn-out. Menace pour les travailleurs… et les employeurs ?

claudio parmiggiani, insight, coaching, burn-out
Claudio PARMIGGIANI – Senza tittolo, 1975 – Plâtre et lampe, 27 x 45 x 22 cm

 

Selon une étude de Securex publiée en Belgique 2015, près de deux travailleurs sur trois éprouvent du stress au travail.  Un quart des travailleurs subissent divers problèmes liés à la tension et un dixième souffrent d’un véritable burn-out.

Les problèmes liés à la tension semblent surtout concerner les travailleurs moins qualifiés ayant beaucoup d’ancienneté. De fait, plus une personne travaille longtemps au sein d’une même organisation, plus elle souffre du stress.

Les femmes diplômées de l’enseignement supérieur encourent plus facilement un burn-out.

Davantage de travailleurs souffrant de problèmes liés à la tension professionnelle dans le sud du pays.

Sans surprise, la charge du travail, la mise en œuvre inadaptée d’une politique de changement et l’intensité du travail augmentent le stress.  Inversement,  l’autonomie et l’adéquation personnelle avec la fonction occupée et l’organisation réduisent le stress dû au travail.

Les employeurs voient surtout l’absentéisme augmenter et les performances diminuer.

La conscience de ces faits concerne tant les travailleurs que les employeurs et l’attention au burn-out ainsi qu’aux facteurs de risque est primordiale pour la santé des personnes concernées ainsi que pour celle des organisations. Mesures préventives, accompagnement et réinsertion post burn-out – en ce y compris le coaching – sont indispensables et relèvent avant tout de l’humanisme, bien plus que de la législation sur les risques psycho-sociaux.

 

Pour obtenir le white paper de Securex, cliquez ici.

 

 

Leave a Comment