Skip to content

Comment tirer le maximum d’une journée de congé ?

insight, coaching, repos, egon schiele, énergie
Egon SCHIELE – Schlafendes Mädchen (Jeune fille endormie), 1909 – Gouache, pastel et crayon sur papier, 22 x 22 cm

 

Elizabeth Grace Saunders a raison de nous rappeler que trop souvent nous associons l’idée de vacances à des voyages lointains, sans penser au temps de préparation que ceux-ci exigent de nous et à l’énergie que – paradoxalement – ils nous prennent. Sans compter le stress généré chez certains par la délégation des tâches qui ne pourront être gérées personnellement durant l’absence.

En fait, les vacances n’ont pas besoin d’être grandes pour influencer positivement notre santé et notre bonheur. En fait, prendre fréquemment des « micro-vacances » d’une journée ou moins peut significativement améliorer le sentiment de bien-être et nous apporter ces bouffées d’oxygène indispensables à notre équilibre. Plus faciles à organiser, ne nécessitant pas de réorganisation de travail, elles peuvent même s’étaler tout au long de l’année.

Voici quatre façons d’ajouter des micro-vacances à votre vie :

  • Le temps d’un weekend, deux ou trois jours « ailleurs », dans un lieu dépaysant. Changer de cadre c’est quitter un contexte peut-être aliénant.
  • Une demi-journée voire un jour entier pris pour se consacrer aux tâches non-professionnelles restées en suspens en raison d’un emploi du temps trop chargé. Et, ainsi, acquérir une sensation de liberté.
  • Une heure ou deux pour « socialiser » et voir ces proches que l’on a négligé depuis trop longtemps, sans empiéter sur le temps du weekend peut-être consacré à la famille. Se reconnecter à ceux que l’on aime.
  • Le travail à distance. Sans être stricto sensu un congé, le fait de travailler de chez soi, voire dans un contexte propice à la détente permet d’économiser le temps normalement pris pour se rendre sur le lieu  de travail et peut donc en soi être une bouffée d’oxygène. 

L’éventail de possibilités est vaste et n’exclut en rien ces longues et lointaines escapades qui font rêver. Elles sont néanmoins un soutien essentiel à l’équilibre de notre énergie.

 

Source : hbr.org

 

Be First to Comment

Laisser un commentaire